Agenda

Mercredi, 12/12/2018

Exposition à la bibliothèque de Gleizé

"Une aventure transeuropéenne" exposition tout public.

Exposition à Gleizé

"Les livres pop-up" A la bibliothèque de Jean de La Fontaine.

Exposition à Gleizé

"Ciel étoilé" A la bibliothèque Jean de la Fontaine, exposition initiée par l'école maternelle de la Chartonnière.

Vendredi, 14/12/2018

Conférences au musée Claude Bernard

Kohler : Les progrès médicaux et chirurgicaux au cours de la première guerre mondiale

J.P. Leos : Les moulins dans le Beaujolais

Informations pratiques :
5€/jour de conférences
Salle polyvalente du musée Claude Bernard à 15 heures
414, route du musée 69640 Saint-Julien-sous-Montmelas
T : 04 74 67 51 44 

Dimanche, 16/12/2018

Les concerts de l'Auditorium présentent

Cordes en Calade

Dimanche 16 décembre > 17h00 > Collégiale Notre-Dame-Des-Marais > 16 € / 13 €

Commencé en 1936 et achevé deux ans plus tard, le concerto pour orgue, cordes et timbales de Poulenc est une commande de l’excentrique princesse de Polignac. Compositeur instinctif, Poulenc est un homme tourmenté, extravagant aussi. Sa pensée oscille entre humour déjanté et foi chrétienne sincère. Parfois, les deux se confondent comme dans cette pièce où il fait cohabiter ses préoccupations religieuses avec une inspiration plus libre, épique qu’il ponctue de drôlerie et insolence.

Carine Clément, qui connaît bien les orgues de la Collégiale Notre-Dame-des-Marais, s’empare avec délice de l’interprétation de cette œuvre majeure du 20e siècle. Le répertoire varié de l’ensemble de Cordes caladois laissera place à une adaptation de l’ouverture de l’emblématique poème symphonique Ainsi parlait Zarathoustra de Richard Strauss, mais aussi au célèbre concerto pour hautbois né de la plume d’Alessandro Marcello, compositeur, poète, philosophe et mathématicien vénitien de la période baroque. D’autres pièces admirables de Jean Sébastien Bach ou encore de Pietro Mascagni avec notamment l’intermezzo de son unique chef-d’œuvre, l’opéra Cavalleria rusticana compléteront ce concert.

LES CONCERTS DE L’AUDITORIUM

96 Rue de la Sous-Préfecture 69400 Villefranche-sur-Saône
04 74 60 31 95
Samedi, 22/12/2018

Championnat d'escalade à l'Escale

Open de France d'escalade organisé par le club Vertige.

A l'Escale , route de Longsard à Arnas.

Vendredi, 28/12/2018

L'heure du conte à la bibliothèque de Gleizé

Contes en vacances d'hiver à la bibliothèque Jean de La Fontaine à Gleizé.

Vendredi, 11/01/2019

Les concerts de l'Auditorium présentent

le Luxtucru Orchestra, Le Train du ciel

Vendredi 11 janvier 20 h 30 > Auditorium 20 € / 17 €

Le Train du ciel est inclassable… Il en va de même du Luxtucru Orchestra, collectif d’artistes-musiciens indisciplinés qui explore leur répertoire comme on revisiterait un classique du théâtre : avec la volonté de dérouter mais aussi beaucoup d’admiration et de respect. Ainsi les cinq artistes du Luxtucru se jouent des chansons de Kurt Weill, de Gershwin, de Bourvil, d’Aznavour aussi, réalisant des tableaux vivants décalés, déraillés, sans que jamais l’univers poétique et graphique ne sacrifie un millimètre de terrain à la qualité de l’interprétation.

Un tour de force pour les adeptes de la chanson comme pour les amoureux de la musique savante, du cabaret berlinois au New York des comédies musicales, en passant par la nostalgie parisienne, qui offre aux plus novices une porte d’entrée colorée à l’ambiance parfois douce-amère, au parfum suranné, au vent évanescent et à beaucoup d’excentricité.

LES CONCERTS DE L’AUDITORIUM

96 Rue de la Sous-Préfecture 69400 Villefranche-sur-Saône
04 74 60 31 95

 

Mardi, 15/01/2019

Les bébés bouquinent à Gleizé

De 0 à 3 ans, durée 30 minutes.

Inscription obligatoire

Vendredi, 25/01/2019

Les concerts de l'Auditorium présentent

Ensemble Fiori Harmonici, Stabat Mater/Pergolèse

Vendredi 25  janvier 20h30 > Auditorium 24 € / 21 
Samedi 26 janvier 19h00 > Auditorium 24€ / 21€

C’est dans une Naples populeuse et bruyante que s’inscrit la courte vie de Pergolèse. Une effervescence qui bat son plein durant la fête de la Vierge des Sept Douleurs, la semaine avant le Vendredi Saint. A cette occasion, on chante le Stabat Mater, le récit des douleurs de Marie.

Pergolèse, quelques mois avant sa mort à l’âge de 26 ans, reçoit la commande d’un nouveau Stabat Mater en remplacement d’une version précédente, celle d’Alessandro Scarlatti. Meurtri par la maladie, pleinement conscient que son temps est sans doute compté, il succombe quelques jours après la pose de la note finale. La partition autographe porte d’ailleurs une mention poignante, « Finis Laus Deo » (Fin, Dieu soit loué). Le très jeune Giovanni Battista Pergolesi laisse avec cette pièce un chef-d’œuvre absolu que l’ensemble Fiori Harmonici, dirigé par Benoit Chrétien, se réapproprie avec sensibilité. Un deuxième moment de grâce, parfois même à la limite du silence, est celui du Cum Dederit du Nisi Dominus de Vivaldi. Il complète ce poignant programme tout comme le concerto pour cordes et basse continue en si bémol majeur du même compositeur.

LES CONCERTS DE L’AUDITORIUM

96 Rue de la Sous-Préfecture 69400 Villefranche-sur-Saône
04 74 60 31 95