Le langage des signes avec les petits

Mieux se faire comprendre des tout-petits

2 équipements de l'agglo pratiquent la langue des signes avec les enfants : à l'Espace 3 Pommes à Gleizé et aux Mini-Pousses à Villefranche.
Une expérience inédite et passionnante pour tous.

Un bébé est capable de communiquer par gestes bien avant de pouvoir le faire oralement. L’utilisation de signes issus de la Langue des Signes permet une compréhension facilitée entre l’adulte et l’enfant.
« Dès que les enfants ont atteint l’âge de 8/9 mois, nous complétons notre communication orale avec le langage des signes. Les enfants s’approprient très vite les signes. On constate qu’ils intègrent une vingtaine de signes et qu’ils sont très vite capable de nous faire comprendre quand ils ont faim ou soif. » précise Bruno Coiffard, éducateur de jeunes enfants aux Mini-Pousses.
Ça les aide à mieux gérer leurs émotions et la frustration notamment.
Cette méthode efficace permet de mieux répondre aux besoins des enfants et à leur bien-être en attendant que la parole prenne le relais. Car, contrairement à certaines idées reçues, pratiquer la langue des signes avec un bébé ne retarde en aucun cas l’acquisition de la parole. Au contraire, des études prouvent que l’apprentissage du langage est même facilité. On constate aussi que ces enfants assimilent plus facilement les couleurs.
On constate ainsi que les enfants qui ont évolué avec la langue des lignes parlent distinctement sans oublier de syllabes car en langue de signes on découpe chaque syllabe d’un mot.

CHIFFRES
• L’agglo comptabilise 3480 enfants de moins de 3 ans dont 1172 naissances en 2016.
• 1915 enfants sont accueillis dans un équipement petite enfance dont 70% dans une structure communautaire.

Retour