Les ripeurs de l'agglo, des hommes de l'ombre

L’éboueur ou ripeur est un professionnel de l’hygiène et de l’environnement. Chaque jour, à partir de 5 h15 , cinq jours par semaine, par tous les temps, 7 équipes sillonnent les rues de l’agglomération en camion pour procéder à l’enlèvement des bacs déposés sur les trottoirs. Les ordures collectées sont ensuite acheminées dans un site de traitement ou vers un incinérateur.

Un métier à risques
Indispensable d’être en bonne condition physique pour un éboueur. Souvent exposé aux intempéries, tout le temps debout, le dos, les chevilles et les épaules sont les articulations les plus exposées avec la manipulation des bacs et des déplacements rapides.
L’éboueur est soumis à des visites médicales renforcées en raison des risques infectieux potentiels générés par les déchets. Travaillant sur la voirie, l’agent est aussi exposé aux risques routiers. La vigilance est permanente pour le chauffeur qui, en plus de conduire, doit faire attention à son environnement et surtout assurer la sécurité des deux collègues situés à l’arrière du véhicule.

Le saviez-vous ? C’est à un préfet de Paris, Eugène Poubelle, que nous devons le nom du
récipient spécial pour déposer les ordures ménagères.

Les 10 règles d’or pour que la collecte soit facile pour tous 

► 1 - Je suis courtois au volant quand je suis ralenti par le camion de collecte.
► 2 – Je présente à la collecte un bac propre et désinfecté régulièrement.
► 3 – Je présente mon bac à côté de celui du voisin.
► 4 – Je présente mon bac quand il est rempli au moins à moitié.
► 5 – Je présente les poignées de mon bac côté rue.
► 6 – Je trie mes déchets.
► 7 - Je stationne mon véhicule en veillant à ne pas gêner le passage du camion.
► 8 – Je dépose mes déchets non recyclables en sac fermé dans mon bac marron.
► 9 - J’apporte mes déchets encombrants à la déchèterie.
►10 – Je rentre mon bac après le passage du camion.

Retour